pleias
FMhistoriquevaleursquestionsFM Célèbresloge-brestPrésentation Pleiasnos-travaux.htmlpostulergodfGODFconstitutionloges du GODFvisiteursVisiteurscontact fil Questions et Réponses

Qu'est-ce que la Franc-maçonnerie ?
Elle pourrait se résumer dans l’article premier de la constitution du Grand Orient de France : "La Franc-maçonnerie, institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, a pour objet la recherche de la vérité, l'étude de la morale et la pratique de la solidarité. Elle travaille à l'amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l'humanité. Elle a pour principe la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience. Considérant les conceptions métaphysiques comme du domaine exclusif de l'appréciation individuelle de ses membres, elle se refuse à toute affirmation dogmatique. Elle a pour devise : Liberté, Égalité, Fraternité. Elle attache une importance fondamentale à la laïcité".
La Franc-maçonnerie est-elle une société secrète ?
Si la Franc-maçonnerie était une société secrète, vous ne seriez pas en train de lire ces lignes. Vous ne sauriez pas grand-chose de notre existence or, il suffit de lire la très importante bibliographie sur le sujet pour trouver de nombreuses informations sur notre institution. D’autre part, elle n’est pas une société secrète aux yeux des autorités car chaque Loge est juridiquement placée sous le régime de la loi du 1er juillet 1901 relative aux associations et ses statuts sont déposés en Préfecture. Nous admettons être dans une société discrète mais non secrète. Il y a là une nuance importante.

Quel est le "Secret" Maçonnique ?
Pour ce qui est d’un soit disant secret au sens artisanal du terme, il faut rappeler que la Franc-Maçonnerie est spéculative et non opérative. Si le profane frappe à notre porte pour que nous lui délivrions la "poudre de perlimpinpin" ou que nous lui apprenions à traverser les murs sans se blesser, il sera déçu. S’il y a un secret maçonnique, il réside dans le vécu et le ressenti de l’Initiation, il est donc par essence, incommunicable. Toutefois, il existe bel et bien un secret maçonnique, mais encore faut-il définir ce qu'il recouvre. Ce que le grand public imagine comme un secret, nous le considérons comme une simple politesse. En effet, un Franc-Maçon est libre de révéler son appartenance mais s’interdit de révéler celle des autres Francs-Maçons. C’est peut-être cela le charme discret du secret maçonnique.
Qu’est-ce qu’une Obédience maçonnique ?
C’est à la fois une association profane (loi de 1901) et un Ordre initiatique qui rassemble des individus s'appelant "sœurs" ou "frères" se réunissant au sein de groupes de travail appelés "loges". Chacune de ces loges travaille au perfectionnement moral de l’individu et à l’amélioration constante de l’humanité. Ces loges sont rattachées administrativement à une structure centrale appelée "Obédience". Les différentes Obédiences peuvent prendre le nom de "Grande Loge", "Grand Orient", ou plus rarement d'une autre appellation telle que "Ordre". Il existe des Obédiences monogenres (exclusivement féminines ou exclusivement masculines) ou des Obédiences mixtes. Il existe bon nombre d’obédiences dans le monde. Certaines pratiquent une Franc-Maçonnerie dogmatique travaillant à la gloire du Grand Architecte de l’Univers comme par exemple la GLDF ou la GLNF ou une Franc-Maçonnerie adogmatique (ou libérale) comme le GODF, la GLFF ou encore la GLFMM qui n’exige de ses membres aucune croyance en un principe créateur. Précision importante : le Franc-Maçon est rattaché à une (ou plusieurs) Loge(s) et non directement à l'Obédience.
Quelles sont les principales obédiences siégeant en France ?
Citons les 15 plus importantes en terme de nombre de membres qui les composent :

- Le Grand Orient de France GODF (env. 55771 hommes et femmes)
- La Grande Loge de France GLDF (env. 33000 hommes)
- La Grande Loge Nationale Française GLNF (env. 25500 hommes)
- La Fédération Française du Droit Humain FFDH (env. 17000 hommes et femmes)
- La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française GLAMF (env. 14680 hommes)
- La Grande Loge Féminine de France GLFF (env. 14000 femmes)
- La Grande Loge Mixte de France GLMF (env. 4900 hommes et femmes)
- La Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra GLTSO (env. 4700 hommes)
- La Grande Loge Mixte Universelle GLMU (env. 1400 hommes et femmes)
- La Grande Loge traditionnelle de France GLTF (env. 1050 hommes)
- La Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm GLFMM (env. 1000 femmes)
- La Grand Prieuré des Gaules GPDG (env. 1000 hommes)
- L'Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal OITAR (env. 900 hommes et femmes)
- La Grande Loge Régulière Française GLRF (env. 800 hommes)
- La Grande Loge mixte de Memphis-Misraïm GLMMM (env. 500 hommes et femmes)

Le critère de tri est quantitatif. Les chiffres datent de mai 2017 Est-il nécessaire d'être croyant pour intégrer une Loge du Grand Orient de France ?
Le Grand Orient de France est un ordre adogmatique. Il n’exige aucune obligation de croyance de ses adhérents. Dans sa déclaration de principes, le G.O.D.F. affirme son attachement aux principes de Liberté, d’Égalité, de Fraternité, de Tolérance et de Laïcité. Il laisse à chacune et à chacun la liberté de croire ou de ne pas croire dans le seul respect de sa liberté de conscience. Il va de soi que la réciprocité est de mise. Quelle importance accordez-vous à la laïcité ?
Nous sommes fortement attachés à la laïcité, parce qu’elle est le principe qui garantit à chacun la liberté de ses croyances et opinions tout en respectant celles de l’autre. Ainsi nous accueillons dans nos rangs des hommes et des femmes de toutes conditions quelles que soient leurs croyances ou leur spiritualité. Ainsi nous rejetons toutes les pensées d’exclusion, et seulement celles-ci. Notre démarche est initiatique et progressive. C’est-à-dire que nous travaillons d’abord sur nous-même et tentons de nous améliorer à chaque occasion qui nous est présentée.Qu’est-ce qu’une Loge ?
La Loge est un groupe rassemblant un certain nombre de Francs-Maçons accomplissant ensemble des travaux d'ordre initiatique pour progresser dans la connaissance de soi, pour se perfectionner spirituellement et moralement. Chaque Loge a un signe distinctif qui lui est propre. Par exemple "Humanisme et Laïcité", "L'équerre et le Compas", "Jean-Jaurès" ou "Les neuf sœurs". Le signe distinctif de notre Loge est "Pleias".Quel est l'effectif d’une Loge du GODF ?
C'est très variable, les loges peuvent être composées de 12 à plusieurs dizaines de Francs-Maçons mais sans jamais dépasser 90. Au 30 juin 2016, le Grand Orient de France rassemblait plus de 1310 loges de toutes tailles constituées de 53388 membres dont 2387 femmes. Cela fait une moyenne de 40 Francs-Maçons par Loge. Notre Loge est donc une petite Loge de par son effectif de 30 membres (au moment de la rédaction de ces lignes). Nous considérons que trop de Francs-Maçons présents lors d’une même réunion maçonnique rendent difficile la possibilité d’offrir la parole à chacun. Pour que les participations soient les plus constructives possibles, nous préférons rester de taille modeste.

Qu'est une Tenue ?

Ce mot désigne une réunion de travail maçonnique ritualisée. Elle est encadrée par des textes, des paroles, des gestes précis et codifiés, selon une organisation précise. La Tenue maçonnique n'a rien à voir avec une cérémonie religieuse ni avec une réunion de travail comme on en trouve dans le monde profane. Les loges maçonniques sont-elles des sectes ?
Pour répondre à cette interrogation examinons les 4 critères habituellement considérés pour répondre à cette question :
- Aspects financiers : les Francs-Maçons ne sont tenus exclusivement qu'au paiement d'une cotisation connue au moment de leur adhésion et décidée démocratiquement par l'Assemblée Générale annuelle (le Convent). À cela s'ajoutent des frais de passage lors de leur progression. Ces frais sont donc connus à l'avance.
- Possibilité de quitter la Loge : chaque Franc-Maçon est en droit de quitter la Loge lorsqu'il le souhaite. Cette volonté est exprimée par une simple lettre et elle est acceptée sous la seule condition qu'il ait payé sa cotisation annuelle.
- Nomination du "président" : comme chaque officier de la Loge, le président nommé "Vénérable" est élu pour une période d'un an renouvelable, par vote au bulletin secret de tous les membres. Il ne s'agit donc pas d'un "gourou" nommé à vie.
- Pas de vérités révélées et incontestables : les Francs-Maçons considèrent qu'il est plus important de rechercher la vérité que de la trouver. Contrairement aux sectes, nous confrontons nos points de vue sans essayer de nous convaincre. Quelle est la différence entre une Loge maçonnique et un cercle de réflexion ?
La différence tient essentiellement au fait que la Franc-maçonnerie est un Ordre initiatique. C'est-à-dire qu’il engage, au travers d’une méthode ancestrale, dans une progression spirituelle par une élévation de la pensée. C’est cette démarche qui permet de se questionner différemment et donc de porter un regard autre sur l’Homme et la société. Par ailleurs, conscient que nous ne détenons pas la Vérité, nous ne cherchons pas à convaincre, nous cherchons juste à nous enrichir de nos différences de point de vue.
Quels sont les grands thèmes débattus en Franc-maçonnerie ?
La Franc-maçonnerie a toujours été à la pointe des grands débats de son temps. Parmi ceux-ci :
- La laïcité et la loi de séparation des églises et de l'État de 1905.
- Le débat contre la peine de mort.
- Les lois sur l’IVG et la contraception.
- La lutte contre les sectes. 
- Plus récemment, les lois sur la bioéthique et les réflexions sur le droit à mourir dans la dignité.
Le GODF est régulièrement consulté sur des thèmes de société soit par les commissions de l’Assemblée Nationale soit par les commissions du Sénat. Le GODF se veut force de proposition pour parfaire la société.
Votre Loge est-elle mixte ?

Oui notre Loge est mixte. Elle s’est déterminée comme telle auprès du Grand Orient de France. Ce n’est pas le cas de toutes les loges de notre obédience.
Combien y a-t-il de degrés ou de grades dans la Loge ?
Pleias est une Loge bleue. En Loge bleue, il n’y a que trois degrés : Le premier grade est celui d’apprenti, le deuxième grade est celui de Compagnon et le troisième grade est celui de Maître maçon. L’impétrant ayant reçu l’initiation maçonnique devient d’abord Apprenti. L’élévation au grade suivant est attribuée aux qualités maçonniques acquises ce qui signifie qu’il est accordé, par une progression perfectible par les maîtres expérimentés de la Loge (présence assidue en Loge, participation active au travail en Loge, assimilation des préceptes maçonniques, état d'esprit, investissement, etc.). Néanmoins, en Franc-Maçonnerie, il existe des loges dites de perfection où se pratiquent d’autres grades. Les membres de ces loges de perfection doivent être Maîtres et restés assidus à leur Loge bleue mais ceci est une autre histoire… Pour résumer ; il n'y a que 3 grades au sein de notre loge. Aucun candidat franc-maçon ne pourra atteindre les grades de perfection sans avoir été élevé dans les 3 premiers grades.
Que fait-on en Loge ?
Dignité, respect, solennité et fraternité imprègnent le climat du travail maçonnique et le cérémonial des réunions. Ces tenues se caractérisent par l'application d'un rite spécifique destiné à favoriser une sérénité, une écoute et une qualité d'échanges maximales. Les sujets abordés sont très variés et sont fonction des centres d'intérêts de chacun. Ils peuvent concerner la symbolique maçonnique, la laïcité, des questions éthiques, morales, philosophiques, des questions de société, etc. Les travaux en Loge préparent les Francs-Maçons à réfléchir à l’Homme dans le monde, à sa place, à son rôle, à son origine et à sa destinée. Une réunion peut donner lieu également à des cérémonies particulières, liée par exemple à l'adhésion d'un nouveau membre (cérémonie d’initiation) ou à sa progression dans la hiérarchie initiatique (réception, élévation).


Comment travaille-t-on en Loge ?
Le travail en Loge est le pivot de la démarche maçonnique. Au cours des Tenues, (deux fois par mois) les Francs-maçons débattent de questions variées. Les thèmes sont de nature symbolique, philosophique ou sociétale. C’est par l’écoute et la confrontation des idées que le débat s’élargit donnant à chacun et au groupe, la possibilité de s’enrichir de leurs différences de point de vue.
Qu’est-ce que le rituel ?
Le rituel rythme et ordonne le déroulement des réunions maçonniques. Il a pour fonction de passer d’un espace de réflexion profane à un espace de réflexion maçonnique. Les rituels sont adaptés aux différents rites pratiqués au G.O.D.F. Le rite français est pratiqué dans notre Loge.
Qu’est-ce qu’un Franc-maçon ?
Un Franc-maçon est forcément membre d’une Loge, qu'il soit actif, honoraire ou en sommeil. C’est un être qui se remet lui-même en question, qui analyse ses propres pensées et améliore sans cesse son comportement, son esprit, sa relation à lui-même et aux autres. Il accepte la critique et l’utilise à bon escient pour son propre développement, il s’attache aux préceptes de la Franc-Maçonnerie spéculative qui émane des profondeurs de la conscience. Il travaille à la construction de l’humanité en commençant par sa construction personnelle au moyen des outils et d’une méthode que lui dispense la Franc-maçonnerie. Voici comment nous pourrions nous définir mais citons notre frère Ricault qui en 1737 écrivait : "Pour le public, un Franc-Maçon sera toujours un vrai problème qu'il ne saurait résoudre à fond qu'en devenant maçon lui-même ".Qui sont les Francs-maçons de la Loge Pleias ?
Les Francs-maçons de notre Loge viennent de tous les horizons. Ce sont des adultes de tous âges, de différentes cultures et de tous milieux socioprofessionnels. Ils sont libres de croire ou de ne pas croire en un Être supérieur ou en un principe créateur. Notre Loge est ouverte aux femmes et aux hommes de plus de 18 ans, indépendamment de leurs diplômes, de leur niveau d’étude, de leur origine, de leur sensibilité politique, de leurs convictions religieuses et de leur conception philosophique. Ce sont des êtres engagés désirant s’améliorer en réfléchissant et en travaillant ensemble.
Quelles sont les conditions requises pour devenir Franc-maçon ?
Il faut remplir les conditions minimales suivantes :
- Être au moins âgé de dix-huit ans,
- Être libre et de probité irréprochable. (Libre signifie plusieurs choses : 1°) disposer d'une indépendance financière suffisante pour s'acquitter de ses obligations vis-à-vis de la Loge sans se mettre dans la gêne ; 2°) faire sa démarche en accord avec son conjoint ou sa compagne ; 3°) être ouvert d'esprit et apte au dialogue avec des personnes qui peuvent penser différemment de soi. De probité irréprochable signifient qu'il faut avoir un casier judiciaire vierge et être un citoyen soucieux de l'intérêt général).
- Avoir la volonté de s'améliorer et de développer ses propres qualités.
- Ne pas appartenir à une organisation prônant la violence, le racisme, la xénophobie et l'antisémitisme.
- Être disponible 2 soirées par mois.

Combien de fois la Loge Pleias se réunit-elle ?
2 fois par mois (sauf pendant les deux mois d'été) les 2e et 4e mercredis à Brest intra-muros. Nous commençons nos travaux à 19h30. Ils durent deux heures trente environ. Ces travaux sont généralement suivis d’agapes. Au-delà de ces travaux ritualisés que nous appelons "Tenues", les Apprentis et les Compagnons participent en plus à 3 ou 4 instructions par an. L’assiduité constitue un devoir majeur du Franc-maçon. Si le candidat ne croit pas être en mesure d’être assidu en Loge, il vaut mieux ne pas adhérer à la Franc-maçonnerie. Le cheminement initiatique est une activité qui demande du temps et de la patience.
Doit-on payer quelque chose pour entrer dans votre Loge ?
Bien sûr, comme dans toute association à but non lucratif, c’est la condition sine qua non de la survie de l'indépendance de la Franc-Maçonnerie. Une cotisation annuelle est donc à régler au trésorier de la Loge. Sous la proposition du Convent annuel, la somme fait l’objet d’un vote de la Loge tous les ans. En cette année 2015, la cotisation est de 330 euros. Cette somme est destinée pour partie au fonctionnement de la Loge (frais divers et location des locaux) et pour les frais de fonctionnement du GODF. Il est également demandé aux candidats une participation de départ aux frais d’initiation qui couvre tous les frais réels jusqu’au grade de Maître. À cela il convient de rajouter le prix du repas pris en fin de Tenue d’environ 10 euros et le don fait à chaque Tenue d’un ou deux euros qui servent à la solidarité.
Peut-on quitter la Franc-Maçonnerie?
Tout franc-maçon peut quitter sa Loge ou l’Ordre maçonnique en déclarant son intention au président de la Loge. La Loge lui accordera sa démission sans autre obligation s’il est bien à jour de ses cotisations. Toutefois, le président de la Loge pourra mandater un Franc-Maçon pour visiter le démissionnaire afin de s’assurer que sa décision n’est pas liée à une difficulté financière.

 

Brest-mentions