pleias

FMhistoriquevaleursquestionsFM Célèbresloge-brestPrésentation Pleiasnos-travaux.htmlpostulergodfGODFconstitutionloges du GODFvisiteursVisiteurscontact

fil

Quelques Francs-maçons célèbres

Militaires ou marins

BEAUHARNAIS, Alexandre François de (1760-1794) Premier mari de Joséphine Tascher de la Pagerie qui épousera Napoléon 1er. Il était membre de la Loge militaire "La Pureté" au régiment de la Sarre.

 


BEAUHARNAIS, Eugène de (1781-1824), fils du précédent, beau-fils de Napoléon 1er, il fut vice-roi d'Italie sous le nom d'Eugène Napoléon. Vénérable d'honneur de la Loge "Saint-Eugène" à l'Orient de Paris.

 


BEAUVAU, Charles Juste de (1720-1793) Maréchal de France, membre de l'Académie française. Appartint à la Loge "La Parfaite Intelligence" à l'Orient d'Albi.

 


BIRON, Armand Louis de Gontaud, duc de G., puis duc de Lauzun (1745-1793) Officier de la guerre d'Amérique, député de la noblesse du Quercy aux États-Généraux. Général en chef de l'Armée du Rhin, destitué, condamné à mort, en 1790. Il appartint aux loges "Saint-Jean" de Montmorency Luxembourg et "La Candeur", à l'Orient de Paris, avant 1789, et en 1791, à la Loge "Les Pyrénées", à l'Orient de Bagnères-de-Bigorre.



Louis Antoine de Bougainville, comte de (1729-1811) Avocat, mathématicien, militaire, navigateur et explorateur. En 1759 il combat comme capitaine de Dragons au Canada, puis fait campagne en Allemagne avec le grade de colonel. Après la paix, en 1763 il passe dans la Marine comme capitaine de vaisseau. Il est initié franc-maçon à Brest par "l'Heureuse rencontre" en 1766. En 1769 la flotte du chevalier de Bougainville, débarque aux Falklands et en prend possession au nom de Louis XV. Mais, devant les violentes protestations des Espagnols qui revendiquent ces îles comme faisant partie de l'Amérique du Sud, il devra leur restituer l'archipel après une négociation qui sera favorable à la France. Il compense cet échec en faisant route vers la Chine pour reconnaître l'océan Pacifique à bord de la frégate La Boudeuse. Suivant, sans le savoir, la même route que l'Anglais Wallis quelques mois avant, il découvre Tahiti, et laisse une description paradisiaque de ce temple de la nature et de la sensualité appelé " la nouvelle Cythère ". De retour de cette expédition, l'équipage, décimé par le scorbut, doit son salut à la consommation de rats. On sait de nos jours que le sang de ces rongeurs fixe la vitamine C, ce qui jugula l'épidémie. Bougainville est cependant plus lucide que ses compagnons quant à la vie idyllique de la société polynésienne. Comme chez les Indiens du Canada, il y retrouve guerre, esclavage, et même sacrifices humains. Il demeure très sarcastique dans son journal à propos de Rousseau et des théories de son époque sur le bon sauvage. Ce "voyage autour du monde" est pourtant celui d'un philosophe et de son équipage, éclairés par les lumières du XVllle siècle. L'Europe y puise pour 200 ans une utopie du bonheur et la justification de l'idée coloniale Cette expédition est la dernière effectuée par un humaniste : avec Cook vient le temps des spécialistes et des mesures scientifiques du XIXe siècle. Diderot lance le débat en annonçant dans son Supplément au voyage de Bougainville la déchéance accrue de la société polynésienne avec l'arrivée des Européens, comme l'avait lui même pressenti l'amiral de Bougainville. Promu chef d'escadre en 1779, il participe avec d'Estaing à la guerre d'Indépendance Américaine (prise de Grenade, siège de Savanah). Il joue un rôle prépondérant à la tête d'une division, auprès de De Grasse, lors de la victoire de Cheasapeake. La bataille des Saintes, où De Grasse est battu et fait prisonnier, le voit moins brillant. Après la guerre et la libération de De Grasse, il subit des remontrances du Conseil de Guerre. Il est néanmoins nommé vice-amiral en 1790 et commandant de l'escadre de Brest. Arrêté en 1793, il est sauvé par le 9 thermidor. Sénateur et comte sous l'Empire, il meurt à Paris en 1811, après 82 ans d'une vie bien remplie !

BRADLEY, Omar Nelson Général américain franc-maçonBRADLEY, Omar Nelson (1893-1981) Général américain qui commanda la 1re Armée américaine lors du débarquement de Normandie. Il fut Maître franc-maçon de la "West Point lodge" No 877, à l'Orient d'High Falls dans l'état de New York.


 


BLÜCHER, prince Gebhardt Lebrecht vonBLÜCHER, prince Gebhardt Lebrecht von (1742-1819) Général prussien, artisan de la défaite française de Waterloo. Il fut membre de la Loge "Archimedes" à l'Orient de Altenburg en Allemagne.

 

 


BONAPARTE, Jérôme Grand maçonBONAPARTE, Jérôme (1784-1860) Frère de Napoléon, roi de Westphalie de 1807 à 1813. Il fut initié en 1801 par la Loge "La Paix" à l'Orient de Toulon. Devint Grand Maître de la Grande Loge de Westphalie.

 



BONAPARTE, Joseph Grand Maître Franc-maçonBONAPARTE, Joseph (1768-1844) Frère de Napoléon, roi de Naples, puis roi d'Espagne. Initié en 1793 par la Loge "La Parfaite Sincérité" à l'Orient de Marseille. En 1805, il devint Grand Maître du Grand Orient de France.

 



BONAPARTE, Louis Grand Maître du Grand Orient de FranceBONAPARTE, Louis (1778-1846) Frère de Napoléon et père de Napoléon III. Il fut Grand Maître adjoint de 1803 à 1806 et fut remplacé à ce poste par Cambacérès.

 

 

 

Bruix, Étienne Eustache (1759-1805). Marin et homme politique français. Initié en 1783 par "L'Heureuse Rencontre", loge maçonnique brestoise. Il fut Ministre de la Marine et des Colonies du 27 avril 1798 au 4 mars 1799.

 

 

CAULAINCOURT, Gabriel Louis, comte de (1740-1808) Maréchal de camp, comte d'Empire et homme politique français. Il fut initié par la Loge "Les Amis Réunis", à l'Orient de Paris. Son fils, Armand, Auguste, Louis de C., duc de Vicence, général de division, fut ambassadeur en Russie. Grand Officier d'Honneur du Grand Orient de France.

 

Edith CLARK-BOITEUX Franc-maçonneEdith CLARK, De son vrai nom Edith Georgette BOITEUX, (1906-1937) Aviatrice et surtout parachutiste qui effectua des essais pour l'armée de l'air. Durant sa carrière d'aviatrice, elle bâtit le record féminin d'altitude pour avions légers (6.115 m). Elle se tua au cours d'un saut expérimental. Initiée le 23 mars 1926, à la Loge "Union et Bienfaisance" à l'Orient de Paris. Fondatrice de la Loge « Général Peigné Adoption », elle en fut la Secrétaire.


CLARKE, Mark Wayne Franc-maçon américainCLARKE, Mark Wayne (1896-1984) Général américain. Chef d'état-major des forces terrestres en 1942, commanda le 15e groupe d'armée en Italie de 1944 à 1945. Commandant en chef des forces des Nations-Unies en Corée. Il fut membre de la "Mystic Tie Lodge" à l'Orient d'Indianapolis.

 

 

 

FOY, Maximilien Sébastien, Franc-maçonFOY, Maximilien Sébastien (1775-1825) Général et homme d'état. Il servit à l'armée du Nord, à celle du Rhin, en Espagne et au Portugal. Vénérable Maître d'Honneur de la Loge "La Bienfaisance" à l'Orient du Havre. Coïncidence ? Une rue brestoise porte son nom.

 

 

 

Freminville Initié à BrestChristophe-Paulin de la Poix de Fréminville, dit le Chevalier de Fréminville (1787-1848) Officier de marine, savant, archéologue et écrivain. Engagé dès l'âge de 14 ans dans la Marine, il navigua sur toutes les mers du monde. Après sa dernière affectation, il s'installa définitivement à Brest où il fut reçu maçon par la loge militaire "Les élus de Sully" Cette Loge travaillait à l'époque au Rite de Heredom de Kilwining. Il était également membre de l'association du Temple, association se voulant la continuatrice de l'Ordre des Templiers. Il fut aussi le fondateur des études archéologiques en Basse-Bretagne. Il écrivit de nombreux ouvrages dont certains firent scandale notamment pour son son "Essai sur l'influence physique et morale du costume féminin" publié sous le pseudonyme de Caroline de L.

 

Ganteaume, Vice-Amiral franc-maçon initié à BrestHonoré Joseph Antoine GANTEAUME (1755-1818) Vice-amiral. Il débuta sa carrière militaire pendant la guerre d'indépendance des États-Unis. Sous-lieutenant de vaisseau en 1786 puis élevé au grade de capitaine de vaisseau en 1793. Il est contre-amiral lorsqu'il est muté à Brest en 1798. De là, il embarqua pour commander l'escadre des renforts pour l'armée d'Egypte. Ganteaume ramena Napoléon Bonaparte d’Égypte sur la frégate "La Muiron" en 1799. Il fut nommé en 1810 Conte d'Empire par Napoléon. Il fut Pair de France en 1815, sous la Restauration. Il fut initié lors de son affectation à Brest par la loge militaire "Les amis de Sully"


GROUCHY, Emmanuel, comte de (1766-1847) Officier de l'Ancien Régime qui se rallia à la Révolution puis à l'Empire. Sa défaite à Waterloo s'explique en partie par les ordres contradictoires de Napoléon auxquels il était tenu d'obéir. Il avait appartenu à la Loge "L'Héroïsme" à l'Orient de Beauvais.

 


HUGO, Joseph Léopold Sigisbert, comte de (1773-1828) Le général, père du célèbre poète Victor Hugo (qui ne fut jamais maçon). Ce général fut membre de la Loge "L'Initié" à l'Orient d'Aix-en-Provence.

 


JOFFRE, Joseph Jacques Césaire (1852-1931) Maréchal qui commanda les troupes alliées pendant la guerre 1914-1918. Vainqueur de la bataille de la Marne. Il fut initié par la "Loge Alsace Lorraine" à l'Orient de Paris en 1875.

 


LA FAYETTE, Marie Joseph Motier, marquis de (1757-1834) Initié avant le 25 décembre 1775, affilié par la suite à la Loge "Saint Jean d'Écosse du Contrat Social". En 1806, il fut Vénérable de la Loge "Les Amis de l'Humanité" à l'Orient de Rosoy en Brie".

 

 

La Pérouse, Jean François de Galaup, comte de (1741-1788). Officier de marine et explorateur français. Il fut initié à la franc-maçonnerie dans la loge Brestoise "l'Heureuse rencontre". Le 1er août 1785, les frégates « La boussole » et « l’astrolabe » appareillaient de Brest pour un voyage d’exploration de quatre ans autour du monde avec 225 marins. Inspirateur de cette expédition humanitaire et scientifique, Louis XVI en avait confié le commandement à Jean-François de la Pérouse. Sans nouvelles des frégates depuis leur ultime escale à Botany Bay en janvier-mars 1788, on retrouva en 1827 leurs épaves disloquées sur le récif de Vanikoro.

LA TOUR D'AUVERGNE, Théophile Malo Corret de (17431800) Capitaine, premier grenadier de la République (1799). Il aurait été membre d'une Loge dépendant du Grand Orient de Bouillon.

 


LATOUR-MAUBOURG, Marie Victor, Nicolas de Fay, marquis de (1768-1850) Colonel de cavalerie de l'armée de La Fayette, aide de camp de Kléber. Après 1815, il fut ambassadeur à Londres. Membre de la Loge "L'Intimité" à l'Orient de Niort.

 


LAURISTON, Jacques Alexandre Bernard Law, marquis de (1768-1828) Petit-neveu de John law, il fut condisciple de Bonaparte à l'École de Brienne. Il fit une brillante carrière militaire et diplomatique. Il était membre de la loge militaire "les élus de Sully" à l'Orient de Toul-Artillerie. Grand Maître Adjoint du Grand Orient de France.

 


MACARTHUR, Douglas (1880-1964) Général d'armée (cinq étoiles) en 1944. Il commanda les troupes américaines en Extrême Orient et reçut la rédition du Japon. Reçu "maillet battant" dans sa Loge mère puis affilié à la Loge "Manila" dans les Philippines.

 


MARSHALL, George (1880-1959) Général et homme d'état, ambassadeur en Chine. En qualité d'auteur du Plan Marshall, il reçut le Prix Nobel de la Paix en 1953. Initié Franc-Maçon en 1941 dans le district de Columbia.

 


MURPHY, Audie Le franc-maçon le plus décoré de la 2e guerre mondialeMURPHY, Audie (1924-1971) Cet acteur de cinéma américain fut le soldat le plus décoré de la seconde guerre mondiale. Membre d'une Loge maçonnique de Dallas (état du Texas) travaillant au Rite Écossais.

 

 

 

Murat Grand surveillant du GODFMURAT, Joachim (1767-1815) Grand officier français. Ce fils d'aubergistes fut initié en 1801 par la Loge "L'Heureuse Rencontre" à l'Orient de Milan. Il devint en 1805 Grand Maître Adjoint du Grand Orient de France et Premier Grand Surveillant avant d'être en 1809 le fondateur et le Grand Maître du Grand Orient du Royaume de Naples. Son fils Lucien fut de 1852 à 1861, l'autoritaire Grand Maître du Grand Orient de France.

 


Antoine-Alexis Périer de Salvert, seigneur de Monros et de Quervichard, près de Concarneau dit "Périer le Cadet" (1691-1757) Officier puis Chef d'Escadre dans la Marine Royale. En 1778, Il était membre de la Loge "L’heureuse rencontre" à l’Orient de Brest. En qualité de Souverain Prince Rose-Croix, il participa à la création de la Loge "La Triple Espérance" à l'Orient de Port-Louis de l'Île de France (ex-nom de l'île Maurice) lorsqu’il était Enseigne de Vaisseau. Il participa à la guerre de Succession d’Autriche et à la guerre de Sept Ans. À la fin de sa vie, il fut directeur du Dépôt des cartes et plans de la Marine qui se nomme aujourd’hui "Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM)" encore existant et situé à Brest.

PERSHING, John Joseph (1860-1948) Général qui conduisit les volontaires américains en 1917. En arrivant à Paris, il se rendit sur la tombe de La Fayette et dit : "la Fayette, nous voici !" Initié en 1888 par la "Lincoln Lodge" à l'Orient de Lincoln dans l'état du Nebraska.

 


ROCHAMBEAU, Donatien Marie-Joseph, baron de Vimeur de (1755-1813) Officier qui participa à la Guerre d'indépendance américaine. Gouverneur de Saint-Domingue (1791). Membre de la Loge "Saint-Jean d'Écosse du Contrat Social" à l'Orient de Paris.

 


SUFFREN de SAINT-TROPEZ, Pierre Henri, Bailli de (1726-1788) Le célèbre marin, amiral depuis 1784. Il fut membre, en 1786, de la Loge "L'Olympique de la Parfaite Estime" à l'Orient de Paris.

 


SURCOUF, Robert (1773-1827) Corsaire, baron d'Empire. Il fut initié en 1796 par la Loge "La Triple Espérance" à l'Orient de Port-Louis sur l'île Maurice. En 1809, il était membre de la Loge "La Triple Essence", à l'Orient de Saint-Malo.

 


VILLARET de JOYEUSE, Louis Thomas (1750-1812) Vice-amiral d'escadre, gouverneur de la Martinique. Membre de la Loge et du Chapitre "L'Union" à Lorient, et membre honoraire de la Loge "L'Harmonie" à l'Orient de Saint-Pierre de la Martinique.


Retour